De brique et de mortier pour des fondations solides

Email    
Merci de partarger

Guide Offert "39 Blogueurs on gagné leurs premiers Euros"


Vos données restent confidentielles. Déclaration CNIL N°1629666

J’appelle ça la méthode RPIPR

Le Reconnaissant qui va apprécier le travail et laisser un commentaire constructif, partager sur les réseaux sociaux, et même jusqu’à faire un lien sur son site.

Honnêtement c’est le lecteur que je préfère et que j’aime chouchouter.

Le Pressé qui va dévorer l’information et laisser un commentaire du style bonjour merci pour l’info, parfois pour obtenir juste un lien de retour ou simplement par manque de temps.

L’Invisible, lui il dévore chaque fois l’information mais ne laisse jamais aucun commentaire, peut-être par peur qu’on le reconnaisse ou tout simplement par manque inspiration.

Ça m’arrive fréquemment de visiter des blogs de lire les articles et de ne laisser aucun commentaire.

Le Polémique, celui-là  à plutôt tendance à enflammer la discussion dans les commentaires, souvent histoire de se faire remarquer.

Et pour terminer celui que je préfère.

Le Râleur qui va pourrir l’article avec un commentaire négatif, souvent ils se cachent derrière son écran, ne signe pas son commentaire, et ne montre aucun signe de compassion pour le travail effectué.

Le râleur est souvent une personne qui ne passe jamais à l’action et dont le seul but est de critiquer, soit par jalousie, soit par frustration ou par peur de l’échec.

Je comprends très bien qu’on ne puisse pas plaire à tout le monde et ce n’est pas le but, seulement un minimum de respect pour le travail accompli.

La grande majorité des blogueurs ne sont pas philanthropes, même si c’est la passion qui nous anime sachez que tenir un blog demande du temps et un investissement qu’il faut forcément rentabiliser à moyen terme.

Si vous souhaitez rajouter une catégorie à cet article, laissez-moi un commentaire ci-dessous et je serais que vous faite parti du reconnaissant. ;=)

De quelle catégorie de lecteurs faites-vous partie ?

Comprendre, Agir et Gagner en affiliation


10 Articles qui peuvent vous plaire:



9 réponses à Quelles catégories de lecteurs êtes-vous ?

  • velane19 dit :

    Je pense que vous en avez oublier un de premier ordre, le SPAMMEUR.
    Celui qui a dix adresse mel jetable et qui pourri tout ce qu’il touche.
    Après c’est au goût de chacun biens sur.

    cordialement,
    Bruno

  • Stephane Munnier dit :

    Bonjour Bruno

    Effectivement, je n’ai pas parlé du spammeur car celui-là ne mérite même pas qu’on parle de lui.

    Il nous pourrit la vie, mais comme dit le dicton pour vivre heureux vivons caché.

    Amicalement
    Stéphane

  • Effectivement, les lecteurs qui passent sont parfois silencieux et soudainement on se retrouve copié sans être cité… Ça m’arrive tellement souvent que je ne perds plus de temps à leur écrire.

    Comme Google tient compte maintenant de celui qui a publié le texte le premier, je sais que le copieur n’y gagnera pas grand chose…

    Vive ceux qui écrivent un commentaire intelligent et qui est pertinent au message. (Ce qui n’est pas souvent le cas…)

    Sylvie

  • Stephane Munnier dit :

    bonjour Sylvie

    c’est toujours un plaisir de t’accueillir sur ce blog, tes commentaires sont toujours net et précis et sans bavure.

    bises
    Stéphane

  • Yves Kouyo dit :

    Salut Stéphane,

    En tout cas tu as bien étudié tous les types de lecteurs. Difficile de me classer, mais je dirais que je suis lecteur qui lis l’article que si celui-ci l’intéresse et laisse des commentaires selon le contenu de l’article. Parfois positif en ajoutant mes connaissances et expériences personnelles. Souvent des critiques si disponible pour partager mon désaccord avec certains points. Rien de mal.

    Yves K

    • Stephane Munnier dit :

      bonjour

      à partir de quelle longueur un article est trop long pour vous.

      200 mots
      300 mots
      400 mots
      500 mots

      J’aimerais votre point de vue là-dessus.
      Amicalement
      Stéphane

  • Audrey dit :

    Quand j’étais en BTS on m’a appris la méthode de la lecture rapide pour faire des comptes rendus simples mais efficaces ou alors savoir rendre compte sans avoir le nez sur ses notes (ça fait mauvais genre…)

    Encore aujourd’hui, je m’en sers quotidiennement ne serais ce que pour « simplifier » une recette de cuisine !
    Au lieu de recopier « mettre le beurre et le farine dans un saladier creux de 22 cm de diamètre , parsemez de chocolat et enfournez pour 40 min à 180 ° »
    je mets  » SALADIER = beurre + farine => MOULE + chocolat
    MOULE = FOUR -> 40′ // 180° »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *