De brique et de mortier pour des fondations solides

Email    
Merci de partarger

Guide Offert "39 Blogueurs on gagné leurs premiers Euros"


Vos données restent confidentielles. Déclaration CNIL N°1629666

Retranscription réalisé par Elecinfo de la vidéo de Laurent chenot

Bonjour ici Laurent Chenot je suis très heureux de vous accueillir pour cette première enquête des infopreneurs ; je vais partager avec vous des résultats préliminaires de l’enquête. J’insiste sur le terme enquête car c’est une enquête bien plus qu’un sondage, pourquoi ?

Parce que quand on regarde le chiffre d’affaire cumulé de l’ensemble des gens qui ont répondu,  eh bien on se retrouve aux alentours de 80-90% de chiffre d’affaire de l’industrie tel qu’on peut l’estimer, donc, on est sur quelque chose de très représentatif.

1 ère Question : quel est notre domaine d’activité principale ?

Eh bien on se rend compte finalement que l’entrepreneuriat est un domaine très diversifié, souvent on entend des rumeurs telles que : « oui sur internet il n’y a que des gens qui apprennent aux autres comment gagner de l’argent sur internet qui gagnent leur vie… »

Eh bien, ce n’est absolument pas vrai parce que déjà on voit que l’un des plus gros domaines,  c’est celui du développement personnel qui représente quasiment  1/3 de l’ensemble ; tout ce qui est les niches du Make money c’est-à-dire l’entrepreneuriat internet et l’indépendance financière ne représentent que ¼ et tout le reste est représenté par des sujets divers : la famille, l’éducation, la santé, la séduction, le couple , les sujets au féminin, tout ce qui est les outils, les logiciels, donc, on est sur un secteur extrêmement diversifié.

article-video-laurentAlors, le chiffre d’affaire en moyenne pour l’ensemble des acteurs, eh bien c’est à peu près, 22 000 € annuel. Ca veut dire, à peu près 2 000 € par mois.

Donc, c’est un chiffre qui est réduit encore mais il faut bien regarder deux choses :

Ce chiffre va engendrer des disparités et ça, ce sera l’objet d’une deuxième analyse beaucoup plus fine de ce rapport car il y a ce que j’appelle les leaders qui eux ont des revenus qui dépassent les 100 000- 120 000 € par an donc, plus de 10 000 € par mois de revenus et puis, il y a challengeurs qui ont en dessous de 2 000 € par mois.

Il y a une vraie différence dans la façon dont ils fonctionnent, dans leur approche, dans ce qu’ils vivent dans leurs réponses et je partagerai  avec vous justement les raisons principales qui expliquent cette différence entre les deux. Mais, pour l’instant, au global en moyenne sur  l’industrie, on se retrouve avec à peu près 2 000 € par mois de revenus.

Par contre, le deuxième point que je voulais mentionner, c’est qu’il y a une très  forte ambition, puisque l’ambition de revenus moyens est de l’ordre de 336 000 € ; donc, on multiplierait par 15 d’ici trois ans la taille de l’industrie. Ca veut donc dire qu’on se retrouve aujourd’hui avec une industrie qui est suffisamment mature puisque qu’on a des gens qui peuvent vivre de cette activité, ce qui n’était pas forcément le cas il y a de ça peut-être 1 ou 2 ans.

Maintenant on a des gens qui peuvent effectivement vivre de cette activité mais  qui ont envie d’aller plus loin,  et qui ont envie véritablement  d’exploser les compteurs  et multiplier leur activité par 15 d’ici trois ans.

Une question importante, c’est d’où viennent finalement les revenus ? La plupart des revenus, c’est-à-dire 70 %, viennent de la vente des propres produits, c’est-à-dire que finalement l’affiliation,  en elle-même, ne représente que 1/3  de l’activité alors que la vente des propres produits  eh bien représente 70% de l’ensemble.

Question complémentaire,  la taille de la base de contacts e-mail.

Alors, on voit que la taille moyenne est de l’ordre de 5 700 contacts, il faut voir encore qu’il y a de grandes disparités, c’est-à-dire qu’il y a des gens qui n’ont pas de liste, ou juste un tout petit peu, des personnes qui ont des listes de quelque milliers et enfin quelques acteurs qui ont des listes de plusieurs dizaines de milliers, de centaines de milliers, voire de 1 000 000 et au-delà.

Ces contacts sont acquis de différentes façons. L’une des stratégies les plus utilisées, c’est le bloging : 43 % tous les aspects viraux : 5 %- 6 %, les réseaux sociaux : 18 %, les lancements : 14 %, les sommets, les foires aux cadeaux qui sont  essentiellement assez peu utilisées, ce qui est dommage d’ailleurs  car ce sont des stratégies très puissantes et enfin les médias payants, que ce soit Google, Facebook ou autres qui commencent à être utilisés et qui pourraient l’être beaucoup plus.  Alors ensuite, la question, comment vous formez-vous ?

Il y a des modes de formation qui sont très variés, il y a un certain nombre de modes qui sont extrêmement visibles et extrêmement utilisés. Déjà, toute une partie des gens se forme sur le tas. Quand on creuse on se rend compte que c’est intéressant parce qu’il y a quelques acteurs qui ont déjà beaucoup de succès qui se sont déjà formés avant et qui maintenant n’ont plus besoin de se former et, énormément d’acteurs qui ne se forment pas du tout et qui n’ont pas du tout de succès donc, il y a peut-être une corrélation entre le fait de se former ou plutôt de ne pas se former et de ne pas avoir de succès et le fait de se former et d’avoir du succès.

On se rend compte aussi que ce qui a beaucoup de pertinence, ce sont ces formations entre 1 500 et 2 500 € qui sont dans les formations payantes les plus utilisées, avec raison, car lorsqu’on regarde les détails, on se rend compte que les personnes qui ont du succès, des revenus significatifs, ont suivi généralement des formations entre 1 500 et 2 500 €.

On note aussi la présence de séminaires, mastermind et de coaching privés, là encore, quand on creuse les résultats mais ça, je vous en reparlerai dans un deuxième temps, on se rend compte que les personnes qui participent à des séminaires, mastermind ou se font coacher ont de meilleurs résultats que les autres.

Dernière question, qu’est-ce qui vous manque pour doubler votre activité ? Eh bien, la première réponse qui vient en très large majorité, c’est le besoin de plus de contacts et ça, c’est un besoin qui est reconnu par 2/3 des personnes qui ont répondu.

Alors, après il y a d’autres facteurs évidemment pour doubler une activité pour avoir plus de revenus, c’est d’avoir plus d’offres ; le développement personnel c’est quelque chose qui n’est pas tellement important en tout cas pas perçu comme tel et pourtant, par mon expérience je sais que c’est souvent là qu’on a nos blocages mais en tout cas ce n’est pas un moment qui est perçu, après, on a des besoin de connaissance marketing, techniques, besoin d’un peu d’investissement, problème de temps, mais , le plus gros problème, c’est le manque de contacts.

Alors, pour résumer, je dirais que l’entrepreneuriat est un domaine très vaste qui va bien plus loin que l’entrepreneuriat internet on peut peut-être gagner sa vie dans des domaines extrêmement variés donc, surtout n’hésitez pas à suivre vos passions ;  alors bien entendu

c’est un domaine qui est encore émergeant donc on a en moyenne des revenus qui restent modestes mais avec des disparités importantes ; ceux qui ont compris comment ça marche  ce sont ceux qui s’en sortent le mieux, qui ont de très beaux succès ;  en tout cas, il y a une forte volonté de développement de l’activité à 3 ans avec, multiplier par 15 cette activité donc, beaucoup d’ambition.

La façon de réaliser ces ambitions, je dirais que…c’est surtout par des formations pour  comprendre comment ça fonctionne. Ce sont des formations entre 1 500 et 2 500 €, c’est ça qui ressort en tout cas de ceux qui réussissent et ont des résultats supérieurs à la moyenne.

Aujourd’hui, les sources de contacts sont finalement par le bloging, mais ces sources de contacts sont encore limitées puisqu’on a des bases de contacts relativement faibles, inférieures à 6 000 contacts en moyenne, le problème principal étant bien évidemment que pour augmenter l’activité eh bien, ce sont surtout les contacts qui manquent.

Donc, voilà pour les premiers résultats de l’enquête sur les infopreneurs donc, comme vous le voyez, des résultats très  intéressants.  Je vais creuser encore ces informations pour pouvoir vous apporter des éclairages, notamment en faisant la différence entre ceux qui réussissent vraiment, ceux qui ont des résultats très supérieurs à la moyenne et les autres pour identifier les causes de succès. Je partagerai ça avec vous très prochainement.

Merci, je vous dis à très bientôt.

Aujourd’hui mardi 20 Mai est  une journée spéciale qui va marquer l’arrivée sur le web francophone d’un ensemble d’outils professionnels, dont nous avons tous besoin et qui seront gratuits.

Cliquez simplement sur le lien suivant pour être informé  et d’être les premiers à en profiter !

Au revoir


10 Articles qui peuvent vous plaire:



6 réponses à Première enquête d’Infopreneurs par Laurent Chenot

  • Anne-marie dit :

    Bonjour
    Cette enquête est très intéressante et va permettre à de nombreuses personnes d’analyser les causes de l’insuccès sur internet ou en tout cas permettre de progresser.
    Merci de retranscrire et publier ce genre de vidéos qui font partie des outils que vous mettez à disposition pour aider les autres.
    C’est généreux et super!
    Anna

  • Bénédcite dit :

    Il me semblait aussi que Laurent disait de ne pas divulguer les résultats de cette enquête préliminaire !
    D’en garder la confidentialité ! On ne doit pas avoir le même dictionnaire ?

    • Stephane Munnier dit :

      Bonjour Bénédicte.

      Pour rester confidentiel il ne faut pas mettre sur youtube.
      Enfin c’est ce qu’il me semble.

      Amicalement
      Stéphane

  • Cette enquête est très intéressante, cela n’est pas étonnant de voir le développement personnel en haut de la liste… Seulement, je n’arrive pas à comprendre une chose dans ton article, c’est le fait que les personnes participant aux formations ont généralement plus de réussite de que les autres, je ne comprend pas pourquoi! Même si cela paraît plutôt logique, je ne pensais pas à ce point!
    Merci pour ces explications.

  • Sejourning dit :

    C’est une superbe initiative de publier ce type d’enquêtes! C’est intéressant de voir que le chiffre d’affaire moyen pour l’ensemble des acteurs est à environ 2000 euros par mois. C’est certain qu’il y a des disparités, je me demande seulement si les acteurs avec un chiffre d’affaire bas, ne le sont pas par volonté de ne pas faire repérer leur réseaux de blogs?
    Merci pour cette étude!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *