De brique et de mortier pour des fondations solides

Email    
Merci de partarger

Guide Offert "39 Blogueurs on gagné leurs premiers Euros"


Vos données restent confidentielles. Déclaration CNIL N°1629666

La visibilité d’une entreprise et de son portefeuille de marques implique de nouveaux enjeux et impose de nouvelles règles à l’heure de l’avènement du web 2.0. Le référencement en ligne est devenu incontournable et le besoin des entreprises en netlinking explose.

Le Link BaitingQue les entreprises exercent une activité physique ou on-line, améliorer leur visibilité et développer leur notoriété est incontournable au regard de la densité de la toile et de ses structures en réseau. Dans le cadre de leur stratégie de référencement et de partenariat, elles doivent se doter de moyens et définir des plans d’action pour se positionner en fonction des objectifs fixés. Sur un plan quantitatif, il s’agira d’optimiser le référencement de liens tandis que sur un plan qualitatif, le linking dessinera les contours transactionnels et interactifs de l’entreprise en adéquation avec l’image de marque.

Ainsi, le « linkbuidling » devient une fonction à part entière au sein des entreprises, exigeant une certaine connaissance d’internet et des techniques de référencement. Par rapport au référencement, le linkbuilding s’attelle à la communication externe (transparence) et au développement d’un réseau de partenaires. Le linkbuilder doit ainsi présenter un profil lui permettant d’accomplir les tâches suivantes :

-édition de liens sur des sites partenaires, en rapport avec la thématique ou au trafic important (réseaux sociaux, plateformes vidéo)

-gestion des liens (MAJ, renouvèlement en tête de page)

-rédaction d’articles orientés référencement ou SEO (Search Engine Optimization)

-gestion de la relation avec les partenaires et parties prenantes concernées

-rédaction de reporting périodiques

La fonction de linkbuilder est en passe de devenir un métier ouvrant des opportunités de carrière en webmarketing, communication et marketing opérationnel. Un niveau Bac+2 et une formation générale ou spécialisée (lettres, TC, vente, informatique) permettent d’accéder à la fonction de linkbuilder. Les jeunes diplômés en recherche d’emploi peuvent valoriser leur CV sur le long terme dans un domaine en plein essor.

Des offres d’emploi sont disponibles sur les sites généralistes (CareerBuilder, Monster, Apec, CadresOnline) ou spécialisés (Emploiwebmarketing, E-works), sans oublier les réseaux sociaux professionnels.

Le linkbuilding est une opportunité tant pour les sociétés que pour les jeunes travailleurs. Les entreprises affinent leur image et se font connaître auprès d’une audience large.

Elles peuvent mesurer leur visibilité, développer leurs connaissances sur les différents marchés et déployer des stratégies de communication. Les demandeurs d’emploi tireront partie d’une expérience opérationnelle et en pleine vogue en développant des compétences techniques (bureautique, informatique, internet, online applications) et conceptuelles (marketing en ligne, communication).

9 méthodes de Link building

  • Poster sur des forums
  • Les Digg like et site de social bookmark
  • Les media Sociaux
  • Guest Blogging
  • Le Link Baiting: la technique du linkbaiting repose sur le lecteur qui, parce qu’il trouve le contenu riche, va le mettre en lien.
  • Le bon vieil échange de liens
  • Le réseau de sites / blogs / profils
  • Les giveaways
  • Le « commentaire» de blog

 

15 méthodes de Link building

Image de marque

 

 Pourquoi faire du Branding ?

 


10 Articles qui peuvent vous plaire:



2 réponses à Le métier de linkbuilder explose !

  • Orienter son CV pour faire link builder, c’est bien mais les entreprises qui peuvent se payer un profil pur link building ne doivent pas courir les rues. Je pense qu’elles recherchent des profils pour polyvalent. Pour ma part, je fais aussi appel a des link builder mais qui sont basé au Madagascar. Apres une petite formation sur comment poser les liens (je donne les spots), ils sont parfaitement autonomes et ne coûte pas grand chose.

  • Un article complet et intéressant sur les enjeux d’une nouvelle fonction que les entreprises se doivent d’intégrer rapidement. Les compétences d’un linkbuilder sont inestimables à partir du moment où il parvient à mesurer ses actions et à générer du trafic et donc un ROI.
    Au delà d’une formation sur les technologies web et digitales, il me parait indispensable d’avoir une connaissance accrue du web et de rester « up-to-date » face à toutes les évolutions du référencement… Un jeune diplomé peut apporter autant qu’une personne d’experience tant qu’il arrive à prendre du recul sur les différents supports avec lesquels ils travaillent et surtout qu’il parte à la « chasse » aux meilleurs sites.
    Véritable complément du webmaster et du Community Manager, le link builder est un personnage clé dans les stratégies marketing des entreprises.
    On peut se poser la question de l’expertise de ce métier ? Comment acquérir de l’expérience et s’en servir alors que les modules digitaux sont en perpetuel mouvement ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *