De brique et de mortier pour des fondations solides

Email    
Merci de partarger

Guide Offert "39 Blogueurs on gagné leurs premiers Euros"


Vos données restent confidentielles. Déclaration CNIL N°1629666

Hier je vous ai raconté l’histoire de ce responsable d’une station-service concernant l’emplacement des sandwiches suite à une directive de la direction.

Si vous n’avez pas lu cet article pour pouvez le découvrir en cliquant ici.

Pendant notre discussion, j’ai été de surprise en surprise, a chaque fois je pouvais ramener la situation avec le marketing online.

Alors pourquoi ce titre ?

Je pense que vous avez toutes et tous un jour mis les pieds dans une station essence sur une aire d’autoroute.

Si c’est pas le cas, je suis vraiment désolé de vous annoncer que vous êtes classifié dans la section dinosaure.

Maintenant, imaginez la scène, vous rentrez dans la boutique après un long chemin parcouru en voiture pour vous offrir la boisson de vos rêves et enfin vous désaltérer.

Vous vous dirigez vers la banque frigorifique  contenant la substance tant convoitée qui va mettre fin à votre envie.

Vous ne pouvez même pas imaginer à ce moment précis que chaque marque présente dans cette banque réfrigérée a payé la station pour se positionner au meilleur endroit et pouvoir vous séduire en premier.

Des études ont été menées à ce sujet concernant les rayons pour trouver les emplacements qui vont vous pousser à l’achat.

Incroyable, mais Cola cola paye pour l’emplacement qu’il souhaite avoir dans cette étagère.

Très surprenant non ?

Red bull lui a opté pour une autre politique et n’a pas voulu céder au chant des sirènes, du coup le gérant de la station a tout simplement retiré les boissons de la marque de son rayon.

Ce n’est pas un souci, nous avons, d’autres réseaux de distribution a répondu, la firme.

Seulement, il manquait un ingrédient dans leur décision, le pouvoir du client.

Chaque jour de nombreux clients font la remarque suivante.

Vous n’avez pas de redbull en rayon, comment se fait-il ?

Sous la pression d’une forte demande du consommateur, le gérant a remis en rayon le Redbull sans que la marque est du débourser un centime pour être présent en rayon.

Effectivement Coca cola est leader sur son marché, mais paye pour être présent sur un emplacement.

Red bull quant à lui a opté pour une autre politique et n’accepte pas de mettre la main aux portes-monnaie pour seulement être présent dans l’étagère du milieu ou du bas, il s’en moque littéralement, car la pression se fera par le consommateur en demande.

Moralité si vous avez un très bon produit, vous pouvez soit payer pour mettre en avant celui-ci ou simplement laisser le consommateur dicter sa loi.

Si votre produit est excellent et déjà reconnu, il n’est pas nécessaire de payer pour en faire la promotion.

Le bouche à oreille va opérer tout naturellement.

 Pour info, si ma mémoire est bonne je crois que c’est plus de 240 cannettes vendues dans cette station et par jour.

Pour arriver à ce stade de la compétition il faudra bien sûr d’abord vous créer une notoriété.

Vous pourrez selon votre stratégie imposer vos règles, soit financières ou non pour être en vue.

Alors, vous préférez être un futur Coca cola ou un Red bull.

Comment inscrire votre produit dans la mémoire collective

 


10 Articles qui peuvent vous plaire:



4 réponses à Etes vous plutôt Coca cola ou Red bull

  • lionel dit :

    Bonjour Stéphane,

    L’exemple cité est très intéressant ! Par curiosité, j’aurais bien aimé savoir quelle méthode est la plus rentable : La payante où la non payante.

    amicalement

  • Dans l’ensemble je suis d’accord, mais le choix des marques n’est peut-être pas le bon. Je pense que Coca-Cola dispose également d’une très grande force. D’ailleurs, il y a quelques années, Leclerc a retiré Coca de ses linéaires. Coca-Cola refusait de baisser leurs prix.
    La perte engendrée par ce retrait n’a pas été subie par Coca mais par Leclerc. Les clients sont simplement allé voir ailleurs pour avoir du vrai coca !
    En revanche si tu compares RedBull/Coca a de l’Orangina, dans ce cas je suis d’accord.

  • caf tours dit :

    Bonjour Stéphane,

    En effet, comme le cite Lionel, l’exemple et l’archétype du développement d’une entreprise selon deux méthodes.

    Pour ma part, je préfère Le politique non payante, je préfère miser sur la qualité de mes produits et laisser les clients dicter leur loi.

    Ce n’est pas en payant que l’on va acquérir une nouvelle clientèle qui sera fidèle mais en conservant une démarche qualité.

    Merci pour cet article !

    Marie :)

  • Yves Kouyo dit :

    Salut Stéphane,

    Rien de mieux pour parler de l’importance d’un très bon produit. En effet, lorsqu’on n’est populaire et avons un excellent succès en vers les consommateurs dû à la qualité de nos produits, on n’a plus besoin de faire la chasse aux clients. C’est plutôt le contraire…

    Comme quoi, nos actions d’aujourd’hui jugeront notre devenir.

    Cordialement,

    Yves Kouyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *