De brique et de mortier pour des fondations solides

Email    
Merci de partarger

Guide Offert "39 Blogueurs on gagné leurs premiers Euros"


Vos données restent confidentielles. Déclaration CNIL N°1629666

Jusqu’à maintenant vous aviez certainement déjà lu que les qualités qui caractérisent un bon entrepreneur peuvent se résumer par cette citation célèbre: “C’est en forgeant qu’on devient forgeron” .

C’est une devise universelle et qui devient particulièrement vrai si vous êtes chef d’entreprise. La connaissance théorique peut vous aider à éviter beaucoup d’erreurs mais rien ne remplace la pratique, l’expérience et l’observation de ce qui fonctionne pour vous.

Si vous avez la passion, et une bonne formule pour votre business, si vous possédez toutes les compétences, commencez par vous assurer que vous êtes réellement prêts à tous les autres niveaux aussi.

Attendez avant de vous lancer à corps perdu.

Beaucoup de don de soi et de sacrifice seront exigés pour que tout fonctionne correctement depuis le début. Que vous soyez jeune ou vieux, votre vie privée risque d’en prendre un coup.

Votre famille et vos amis devront savoir à quel point il est difficile de monter sa propre affaire et se montrer compréhensifs.

Bon nombre d’entre vous préfèreront garder un emploi avant de se lancer. Ce qui signifie que tout votre temps libre devra être consacré à cette nouvelle activité. Jusqu’à ce qu’elle soit correctement mise en place et opérationnelle.

L’entrepreneuriat risque de rudement mettre votre santé à l’épreuve. Une gestion allégée et dynamique est indispensable. Pour ce faire vous allez devoir passer de longues heures à faire vous-même les choses pour économiser ce que vous auriez dû payer à d’autres gens pour le faire.

Pour avoir du succès comme entrepreneur vous avez besoin de bonnes idées, d’un peu de chance, d’argent et d’une bonne dose de dur labeur. 90 % des gens qui réussissent commencent par échouer.

L’entrepreneur faisant des choses ordinaires de manière extraordinaire fera toute la différence avec un autre. C’est la manière dont vous l’exercez qui rendra votre travail unique.

« Vous n’êtes juste qu’un gosse maintenant, concentré sur les études. Pour faire des affaires vous avez besoin d’expérience » Blah blah blah…

Les gens ont de nombreux arguments pour vous décourager de vous lancer dans les affaires et essayer de vous persuader que ce n’est pas une bonne idée. Ils sont certainement de bonnes foi.

Assurez-vous que votre grande idée n’est pas juste une illusion. Tous les grands penseurs devraient s’assurer que leur idée est valable, qu’elle tiendra dans un monde plein de problèmes et de changements. Vous devez constamment revoir et peaufiner vos plans.

7 conseils simples pour débuter dans les affaires

Avant de se lancer, une petite entreprise doit d’abord comprendre les besoins du marché cible et essayer ensuite de fournir une solution appropriée.

1. Qui—qui est votre marché cible ? Qui est votre client idéal ? Comment la recherche doit être faite pour en savoir plus sur le marché cible ?

2. Quoi—que veut votre client idéal ? En quoi est-ce que votre produit et vos services vont-ils leur être utile? Quels sont les problèmes de votre client que votre produit va résoudre.

Vous devez définir son avatar

3. —Où est votre client idéal ? Où est-il géographiquement situé? Où allez-vous vous placer pour lui permettre de vous joindre facilement? D’où va-t-il recevoir les messages d’informations sur votre produit?

4. Quand—Quand et à quelle fréquence allez vous envoyer votre communication de marketing?

Quand vos clients seront-ils les plus à même d’acheter ?

5. Pourquoi—Pourquoi êtes-vous dans ce business là?

Pourquoi les clients viendraient-ils chez vous? Pourquoi n’iraient-ils pas chez vos concurrents? Pourquoi devraient-ils choisir vos produits ?

6. Comment—Comment votre client achète-t-il ? Comment toucher la clientèle potentielle ? Comment allez-vous communiquer vos stratégies de commercialisation ? Comment allez-vous présenter l’information à vos clients pour les amener à faire leur décision d’achat ?

7. La mentalité de marketing—Essaye d’adopter une mentalité de marketing et votre petite entreprise se développera vers le succès et fera plus de profits.

Si voulez vraiment monter une entreprise solide, il faut passer par une bonne formation.

C’est ce que vous révèle la formation de Guillaume que j’ai eu le plaisir de tester et qui est indispensable.

Celle-ci se décompose en plusieurs modules

Pourquoi voulez-vous créer ?

Le manque d’argent qui est la première inquiétude de tout entrepreneur.

Le CDI et l’état d’esprit lié à l’argent.

27 tuyaux pour réussir votre vie financière

Comprendre la zone de confort et le cercle vertueux

Vos objectifs et pourquoi il faut qu’il soit élevés et les 26 questions à vous poser

Validez votre idée et l’étude de marché online

77 idées de business et comment protéger votre idée

Le choix de votre structure juridique et les assurances à contracter

“Modèle de statuts EURL”

“Domiciliation du siège social à son domicile”

“Nomination du gérant”

“Publication de la création dans un journal d’annonces légales”

Les financements et les aides

Le business plan et la mise en forme

Les impôts et taxes

Voila les points principaux abordés dans cette formation pour créateur d’entreprise.

Vous avez quasiment la réussite clé en main pour la création de votre entreprise

 Rejoignez la Formation

 


10 Articles qui peuvent vous plaire:



4 réponses à Entrepreneuriat et perspicacité, comment vous y prendre

  • Bonsoir.

    C’est une interview très intéressante !

    Oui, tout le monde peut partir de zéro sur internet (100€ et son énergie) !

    Oui, l’autorepondeur est une pièce maîtresse dans la gestion d’une entreprise internet ou hors internet.

    Oui, les projets du type « parc accrobranche » sont menés à bien uniquement si les inventeurs sont nés dans des familles riches. Heureusement qu’il y a internet !

    Oui, il faut éviter de se laisser distraire par :  » ce projet peut être bien mais pas toi ». (j’ai eu la chance d’apprendre que ma famille pensait cela, une fois que le projet était mené à bien).

    Oui, il faut apprendre, apprendre et toujours apprendre.

    Oui, les formations physiques sont enrichissantes.

    Oui, il y a un modèle d’affaire intérressant avec les revenus récurrents. L’affiliation sur les produits à abonnement mensuel est un bon exemple.

    Oui, la lecture est indispensable. « Les leaders sont des lecteurs. »

    NON, on se peut pas dire qu’un entrepreneur ne dépend de personne. Il dépend de la satisfaction de ses clients. S’il n’a pas de client il coule.

    Guillaume n’aurait pas écouté les 14 CDs ? L’exemple de l’objectif précis avec la Porsche me dit quelque chose :)

    Bravo pour cette interview. Je vous encourage à poursuivre.

  • Hello Sébastien,
    Merci pour ton commentaire !!

    Oui effectivement j’ai écouté les 14 CD, mais je ne l’ai écouter qu’il y a 3/4 mois, j’ai ma porsche depuis 3 ans ;). D’ailleurs en passant, il y aurait avoir que 2 cd, cela aurait suffit… Heureusement que j’avais 10h de route… :)

    Bravo pour ton logiciel d’auto-répondeur, je vais l’utiliser pour mon prochain blog 😉

    @bientôt

  • J’ai étudié l’entrepreneuriat pendant mes années BTS, mais les souvenirs sont loin. Aujourd’hui je souhaiterais me lancer mais je suis tés soucieuse. Merci pour tous vos conseils qui vont me permettre de bien réfléchir et tout organiser avant de commencer mon projet. Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *