De brique et de mortier pour des fondations solides

Email    
Merci de partarger

Guide Offert "39 Blogueurs on gagné leurs premiers Euros"


Vos données restent confidentielles. Déclaration CNIL N°1629666

Le titre vous intrigue n’est-ce pas, comment faire la différence entre un affilié et un super affilié.

L’affilié est quelqu’un qu’on respecte mais qui passe inaperçu à nos yeux, il va sans doute nous permettre de faire quelques euros de plus, grossir la liste de nos affiliés mais ça s’arrête là.

Il est désordonné, ne fait preuve d’aucune imagination, n’a aucun suivi, copie les e-mails des autres, et envoie sur ses listes des offres à tour de bras.

Je ne vais pas faire de diffamation, mais je vois de temps en temps des e-mails contenant 50 000 offres dans le même message.

Et ça se dit très PRO.

Je sais de quoi je parle

Prenons un exemple tout simple.

Vous êtes un agent immobilier, et votre but est de faire de l’argent.

Jusque là tout est normal.

Maintenant seriez-vous prêts à faire la promotion d’une maison que vous n’avez pas visitée, qui ne correspond pas à votre clientèle, et qui de surcroît est en mauvais état.

Je pense que vous avez répondu NON.

Si vous ne travaillez pas dans le domaine de l’affiliation alors vous pouvez fermer cette page.

L’affiliation est un métier et non pas un hobby, vendre un produit à vos prospects est un acte responsable mûrement réfléchi.

Le super affilié lui va se concentrer sur la technique et la stratégie marketing à mettre en place.

Blotti au fond de son lit, il va déjà penser au titre de son E-mail et aborder les points forts du produit qu’il va proposer à ses prospects.

Tout comme un sportif il va répéter les gestes dans sa tête, se mettre en confiance, et se fixer des objectifs.

Un super affilié est quelqu’un sur qui on peut compter, et qui se crée un réseau.

Il devient une pièce maîtresse dans le lancement d’un produit.

Devenir un super affilié ne s’improvise pas et il faut faire ses preuves.

Ma recommandation : si vous voulez devenir  un super affilié je vous recommande vivement de vous entourer de personnes de confiance, dans la mesure du possible avoir accès au produit, de faire un suivi, et faire preuve d’imagination.


10 Articles qui peuvent vous plaire:



9 réponses à Connaissez-vous la frontière entre un affilié et un super affilié.

  • LucLuc dit :

    Merci pour cet article,

    Vu que je suis tout débutant en marketing, et en vente, j’ai jamais parvenu à avor du succés dans l’affiliation, sans doutes n’ai-je pas les bonnes tratégies, ou pas assez de suivit.

    Merci pour ces conseils !

  • Yves Kouyo dit :

    Salut Stéphane,

    Merci de rappeler la différence entre un super affilié et un affilié minable. Je suis tout à fait d’accord avec les stratégies utilisées par les supers affiliés dans les articles.

    Bien vrai que je fais rarement la promotion d’un produit, à moins d’avoir pris connaissance du produit. Je prends toujours le temps de créer mes propres courriels de relances en m’inspirant souvent de celui du vendeur. Mais en apportant toujours de l’originalité et la personnalité dans mes courriels.

    Pour terminer, je voudrais ajouter qu’un super affilié, ce n’est pas seulement celui qui a la bonne stratégie, mais aussi qui reste concentré sur une stratégie à fond. Ce n’est pas celui qui saute sur le prochain produit ou la nouvelle formation sur l’affiliation qui vient de voir le jour. Mais celui qui prend le temps d’appliquer à fond la stratégie qu’il utilise afin d’atteindre le succès. Peu importe le nombre de semaines ou mois que cela vous prendra.

    Je pense que je vais m’inspirer de ton article pour rédiger le prochain article de mon blog.

    Cordialement,

    Yves Kouyo

  • Stephane Munnier dit :

    bonjour Yves

    j’ai gardé ton commentaire intact mais je ne suis pas sûr que le mot minable soit approprié.

    souvent par désespoir de faire quelques euros par mois, un affilié est capable de faire tout et n’importe quoi.

    Je pense qu’il ne faut pas juger.

    On a toutes et tous été a un moment à la limite de franchir la zone rouge.

    je ne peux qu’encourager un débutant à se former, analyser, et respecter ses prospects.
    Amicalement
    Stéphane

  • Yves Kouyo dit :

    Salut Stéphane,

    Je n’ai pas fais attention au mot « minable ». Je crois l’avoir écris sans m’en rendre compte parce qu’il fait partir des mots que je déteste.

    Mon subconscient, m’a une fois de plus dominé.

    je ne peux qu’encourager un débutant à se former, analyser, et respecter ses prospects

    Cela est le réel problème des affiliés débutants. Il veulent gagner de l’argent sans avoir pris le temps de connaitre les bases du marketing sur internet et de l’affiliation. Vous ne pouvez pas atteindre le succès dans un domaine si vous ne connaissez pas les bases.

    Vous ne pouvez pas prétendre calculer le volume du cube sans au préalable connaitre la formule, sans parler des additions, multiplication, soustraction, division et toutes autres notions fondamentales aux mathématiques.

    La meilleure stratégie pour un débutant est de soit prendre 6 mois durant lesquels il travaille uniquement pour maitriser toutes les bases de l’affiliation. Il y en a plusieurs, mais je crois qu’on peut les maitriser en 6 mois.

    Puis passer à l’action. Cela vous permettra de mettre en pratique ce que vous avez appris. Tester chaque techniques afin de les améliorer, supprimer ce qui ne fonctionne pas et garder ceux qui fonctionnent.

    Amicalement,

    Yves Kouyo

  • Excellent article Stéphane,

    Ce qui est aussi à noter c’est que l’affilié peut changer de niveau en tout temps. Un super affilié qui rencontre des difficultés personnelles peut redevenir temporairement un affilié très ordinaire aussi…

    Il ne faut pas le laisser tomber car lui, plus que n’importe qui d’autre, reviendra en force dès qu’il aura repris le contrôle de ses soucis personnels et ce, même s’il reste longtemps sans vraiment obtenir de résultats positifs.

    Un signe pour savoir s’il continue de garder sa puissance intérieur et son goût de retrouver le succès: est-ce qu’il demeure quand même présent sur le web et participe autant qu’il le peut en commentant ou en faisant des mises à jour de ses sites?

    Si la réponse est positive alors prenez-en soin. Ne le laissez pas tomber. Il reviendra et saura gratifier tous ceux qui l’ont soutenu pendant les moments difficiles. Depuis 2008, de plus en plus d’internautes éprouvent de sérieuses difficultés à générer des revenus sur le web et leur emploi est souvent devenu précaire. Ils sont écrasés par les soucis financiers et leur imagination en souffre. Mais ils sont toujours là… ils se reconstruisent et ils reviendront en force un jour.

    J’ai eu 2 de ces super affiliés qui ont réellement mordu la poussière dans les 10 dernières années et je parle en connaissance de cause aussi….

    Tandis que l’affilié ordinaire qui reste sans aucune action pendant plusieurs semaines et qui ne participe pas beaucoup sur le web deviendra très rarement un super affilié… lui, on peut l’oublier pour de bon.

    Sylvie

  • Bonjour,
    La connaissance de ses produits, la formation, le sérieux, ce sont des choses irremplaçables et indispensables quelles que soient les activités que l’on veut faire. L’envie de gagner rapidement de l’argent est une chose mais ce n’est pas prêt d’arriver si on ne fait pas ce qu’il faut…

  • Bonjour Stéphane,

    En voilà un bon article.

    J’aimerais apporter ma pierre à l’édifice.

    Sur mon ancienne régie pour vidéotutoriel, j’avais environ 600 personnes inscrites au programme d’affiliation et chaque mois je ne payais que 10 à 15 personnes maximum.

    Je me suis longtemps posé la question de ce qui n’allait pas. Est-ce que cela venait de mon programme ou est-ce que les affiliés n’avaient pas la bonne attitude.

    J’ai donc analysé les statistiques, j’y ai passe du temps et le résultat m’a sauté à la figure pour être poli.

    La moyen des messages envoyés pour faire découvrir le ou les produits est de 1 message. Vous imaginez un message pour annoncer qu’un produit ou qu’une formation vient d’être mis sur le marché.

    J’ai donc étudié de plus près combien de messages envoient les « super-affiliés » et le résultats est sans appel. en moyenne 3 à 5 messages voire plus.

    Il faut savoir que je ne fourni aucun message. Je prpose plus souvent des liens d’affiliés vers des vidéos qui parlent du produit. Quasiment 80% des « super-affiliés » utilisent le contenu des ces vidéos pour créer leurs messages.

    Si aujourd’hui j’avais un message à donner à ceux qui peine dans l’affiliation il serait simple. Posez-vous cette question : Iriez-vous voir le film que vous conseil un ami, juste parce qu’il vous a envoyé un sms du genre « va voir ce film »

    Je pense que comme moi vous aimeriez en savoir un peu plus.

    Alors, pensez à vos messages, à ce que vous pourriez offrir à vos listes quand vous les contactez, ils vous remercieront si vous leur apportez de la valeur ajoutée.

    Christian

  • Ce que tu écris est hélas vrai Kristien,

    Hélas oui, il faut faire plusieurs approches pour trouver la porte qui permettra au message d’entrer dans le conscient du client potentiel et lui donner envie de commander le produit.

    Donc, il serait bien qu’une formation spéciale soit créée pour permettre à l’affilié potentiel d’éliminer la sensation désagréable qui arrive quand on pense qu’il faut écrire plusieurs rappels à notre première offre. Car le problème est là.

    Je connais très peu de gens qui aiment écrire souvent sur une même proposition et tes observations nous font comprendre qu’il faut que chaque affilié fasse un travail sur lui-même pour éliminer cette sensation désagréable et accepter positivement le fait de faire plusieurs relances.

    Maintenant, il faut se poser la question suivante:

    Est-ce que les abonnés aimeront recevoir plusieurs messages sur une même offre ou nous quitteront-ils parce qu’ils en ont marre de recevoir 5 à 7 messages par abonnement, s’ils sont abonnés à 10 listes… ce qui représentera une moyenne de 50 à 70 courriels pour lui parler du même produit…? Hum ? Je me suis désabonnée de plusieurs listes pour ces raisons.

    Celui qui fait le mieux dans ce domaine c’est Christian H Godefroy qui nous envoi beaucoup de messages avec des petites histoires très intéressantes et puis, soudain, il nous fait une offre pour un de ses produits. Puis, il revient aux histoires et, le lendemain, de nouveau un message pour un rappel de son offre et ensuite plusieurs messages qui expliquent les avantages et ce que nous allons rater si on laisse passer l’offre. Le seul message que je déteste c’est celui qui revient toujours à chacune de ses promotions et où il tente de me donner un sentiment de culpabilité de ne pas avoir décidé d’acheter son produit.

    Je reconnais ses étudiants en copywriting et ceux qui l’admirent car ils font tous la même erreur de tenter de semer en nous un sentiment de culpabilité, l’impression que nous allons passer à côté de l’évènement du siècle si nous n’achetons pas.

    Parfois j’ai eu envie d’acheter un de ses produits mais, juste avant de faire la transaction, j’ai reçu ce courriel désagréable et j’ai décidé de NE PAS acheter. S’il ne m’avait pas envoyé ce message manipulateur, j’aurais acheté plusieurs de ses produits.

    Mais j’adore recevoir ses petites histoires alors je reste abonnée… et parfois il réussi à me faire acheter un produit ou une formation. Juste parce que j’aime ses petites histoires et qu’à chaque fois j’ouvre ses messages dans l’espoir dans lire une autre que je ne connais pas déjà.

    Si les affiliés écrivaient des messages intéressants et sans pub pour garder l’intérêt de leurs abonnés, peut-être que les relances seraient plus faciles à faire. Tiens, je vais ajouter cela dans l’Académie du livre… elle va finir par être vraiment très bien garnie ! Hahaha merci Kristien, tu es toujours un excellent stimulateur d’idées !

    Je travaille beaucoup sur moi présentement car j’ai cette répulsion. Peut-être verrez-vous du changement dans mes courriels dans les prochaines semaines ? Qui sait ? Il vous faudra vous abonner à une de mes listes pour le savoir …. 😉

    Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *